Accès au forum »

Halte aux feux !

Large medium l800h533 logo pic vert blanc

Communiqué de presse : HALTE AUX FEUX !
L'association Le Pic Vert demande la suspension de toutes les opérations de brûlage de végétation dans le département de l'Isère.


HALTE AUX FEUX !

L'association Le Pic Vert demande la suspension de toutes les opérations de brûlage de végétation dans le département de l'Isère.

L'association de protection de la nature Le Pic Vert qui regroupe 750 adhérents dans le Centre Isère (Pays Voironnais, Bièvre Est, Cœur de Chartreuse et Haute Bourbre) est agréée pour la protection de la nature en Isère.

Malgré l' arrêté préfectoral du 12 mai 2016 confirmant l'interdiction du brûlage de déchets végétaux pour toutes les activités sur les communes du périmètre du plan de protection de l'atmosphère de la région grenobloise, Le Pic Vert et ses membres constatent que de trop nombreuses opérations d'incinération sont encore pratiquées au mépris de la qualité de l'air et de la sécurité des biens et des personnes.

Ainsi en 1 mois Le Pic Vert a recensé pas moins 4 opérations de brûlage de végétation (écobuage, incinération de rémanents forestiers…) qui ont nécessité l'intervention des sapeurs-pompiers de l'Isère pour éteindre des incendies naissant :

  • La Murette, le 16/03/2017 dans le vallon du Gard au Sud du Village ;
  • Saint Aupre, le 17/03/2017 où environ 2 ha du marais pourtant protégé par arrêté préfectoral de protection de biotope et labellisé Espace Naturel Sensible, ont brûlé nécessitant l'intervention de 40 pompiers. Une enquête est en cours pour déterminer le responsable ;
  • Voiron, le 18/03/2017 au lieu-dit le Mollard ;
  • Beaucroissant, le 18/04/2017 sous le Col de Parménie, nécessitant l'intervention de 50 pompiers et d'un hélicoptère pour superviser les opérations. Le panache de fumée était bien visible de Voiron situé à 11 km.

Ces départs d'incendie ne sont malheureusement pas les seuls sur lesquels le SDIS38 a dû intervenir suite à des opérations de brûlage de végétation, illicites ou autorisées par la préfecture, qui ont échappées à leur responsable.

Compte tenu des conditions climatiques très sèches de ce printemps, l'association de protection de la nature Le Pic Vert demande aux Maires de l'Isère de prendre un arrêté municipal suspendant toutes les opérations d'incinération sur leur commune pour des raisons évidentes de sécurité et de salubrité publique, y compris lorsqu'elles ont reçu une autorisation préfectorale, comme le prévoit l'article 3 de l'arrêté préfectoral du 12/05/2016.

Le Pic Vert demande également au Préfet de l'Isère de faire appliquer strictement cet arrêté.

Enfin Le Pic Vert invite tous les citoyens soucieux de leur environnement et de la qualité de l'air à communiquer leurs observations de brûlage de déchets, ou toute autre atteinte à l'environnement, grâce au site participatif www.sentinelle-environnement.fr animé par sa fédération la FRAPNA.

Renseignements : Le Pic Vert au 04 76 91 34 33 ou contact@lepicvert.asso.fr

Nb