Accès au forum »

Le CHIROBAT, un petit bâtiment désaffecté reconverti en gîte à chauves-souris à Voiron (38)

Recycler un bâtiment abandonné

Lorsque la Communauté du Pays Voironnais (CAPV) a décidé de rénover la conduite d'eau potable provenant de St Nicolas de Macherin en direction de Voiron, un bâtiment abritant des pompes et l'arrivée de la canalisation devenait inutile. Il était question de le démolir et le coût de la démolition était de 12 000€. Le bâtiment est situé dans les gorges de Voiron (Parcelle AI 68) et propriété de la ville de Voiron. Le Pic Vert a alors proposé à la ville de Voiron de transformer le bâtiment en gîte pour la faune sauvage plutôt que de dépenser de l'argent pour combler inutilement une décharge.

La commune a signé une convention de gestion avec le Pic Vert en 2014. En 2015 le Pic Vert a bouché toutes les fenêtres, nettoyé l'intérieur, aménagé des perchoirs pour chauves souris au plafond. Un tas de guano de chauves souris a été stocké sur place pour attirer les chauves souris du secteur. Le chantier a été achevé en 2016 en aménageant une toiture végétalisée et en permettant à la faune locale (renard, blaireau, hérisson) d'accéder aux caves du bâtiment.

L'inauguration a eu lieu le 31 août 2016 avec observation des chauves-souris sur la Morge.

Travaux de D. Venturini et intérieur du Chirobat avec obturation des fenêtres, pose de grillages au plafond et stock de guano. Copyright : Jean-François Noblet






Déjà quelques petits rhinolophes viennent passer l'été dans le bâtiment, ainsi que des papillons cavernicoles.

Photo ci-contre : Petit rhinolophe, copyright : Jean-François Noblet

La poésie au secours des chauves souris.

Ce bâtiment en béton était tagué (Voir photo 1) et Le Pic Vert à proposé à Mario un artiste lyonnais de remplacer ces tags inesthétiques par une fresque sur le thème des chauves souris . Nous souhaitions accompagner cette fresque d'un très court poème sur les chauves souris. Cela a pris la forme de 3 Haïkus japonais (3 vers d'un total de 17 syllabes. Le premier de 5 syllabes, le second de 7 et le dernier de 5).

Nous avons lancé un concours en septembre 2013 et nous avons reçu 29 haïkus. Nous tenons à remercier chaleureusement tous les poètes du Pic vert qui nous ont proposé leurs œuvres.

Les 3 Haïkus élus par les adhérents Pic vert sont les suivants :


La chauve-souris

Qui papillonne la nuit

Reste notre amie.

Claude Vuagnoux

Légère et ailée

Comme un souffle nocturne

Caresse le ciel

Sylvie Marchial

Amie pipistrelle

Tourne tourne dans la nuit

Légère et sans bruit.

Claude Vuagnoux

Fresque du Chirobat, copyright : Jean-François Noblet

Le résultat est superbe et le Pic Vert prouve que l'économie et l'écologie font bon ménage au profit de l'intérêt général. Ce projet a été rendu possible grâce à l'autorisation de la commune de Voiron, aux aides financières du Conseil Général de l'Isère, accordée par Monsieur JF Gaujour, ancien conseiller Général du canton de Voiron, et par la fondation des Entreprises André Cros.

Intérêt biologique de la réserve

Un inventaire de la faune et de la flore reste à faire. Actuellement on compte une quinzaine d'espèces d'oiseaux communs dans les forêts (Merle, mésanges, pinsons, troglodytes, pigeons ramiers). Le cincle et la bergeronnette des ruisseaux se baladent le long de la Morge et le campagnol roussâtre et le chevreuil colonisent le bois.

Règlement de cette réserve

Le bâtiment est fermé à clé. Il n'est pas visitable sauf accord du Pic Vert. S'adresser au siège de l'association : 04 76 9134 33. La forêt située au dessus est libre d'accès. Les feux et la récolte de bois, fruits, champignons sont interdits. Il y a une place de parking en bordure de la route de Tolvon. Les observations naturalistes faites sur la réserve doivent être communiquées au Pic Vert.

Accès au Chirobat

Nb