Accès au forum »

Un grain de sable et la belle machine est bloquée... Il s'agit ici de réhabiliter l'action individuelle qui ne coûte pas grand-chose en énergie, en temps, en argent. Chacun d'entre nous peut le réaliser facilement et donner l'ampleur nécessaire à son efficacité. Et ça marche si on le fait réellement tout de suite...

Une action différente vous est proposée tous les 3 mois via La Plume.

Le dernier grain de sable proposé :

GUIERS LABEL RIVIERE SAUVAGE

Le Guiers mort depuis sa source jusqu'à l'Usine Vicat est l'une des plus belles rivières de l'Isère ayant conservé un caractère sauvage. Il existe une labellisation intitulée «Rivières sauvages» décernée aux rares cours d'eaux français ayant conservé un caractère naturel, sans aménagement humain tels que barrage, enrochement, etc. Les pêcheurs et le Parc Naturel Régional de Chartreuse ont commencé à solliciter l'obtention de ce label «Rivières sauvages» pour le Guiers mort mais plusieurs projets de nouvelles micro-centrales sont à l'étude.

Le 22 mai 2017, Le Pic Vert, la FRAPNA, les pêcheurs locaux et de la fédération départementale et les amis du Parc de Chartreuse ont exprimé leur opposition à ces projets de nouveaux équipements dont l'impact écologique serait très lourd par rapport à l'intérêt énergétique. Aussi nous vous demandons d'écrire ou d'envoyer un mail au président du Parc Naturel Régional :

Monsieur Le Président du Parc Naturel Régional de Chartreuse

Mairie 38380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE

Courriel : accueil@parc-chartreuse.net

Un modèle de lettre vous est proposé ci-dessous. Merci de nous envoyer une copie de votre lettre ou de votre mail à :

Le Pic Vert - 24 place de la Mairie 38140 REAUMONT

Courriel : contact@lepicvert.asso.fr


"Monsieur le Président,

Je souhaite que le Parc Naturel Régional de Chartreuse sollicite officiellement le label «Rivières sauvages» pour le Guiers mort et qu'il renonce aux projets de micro centrales sur cette rivière.
Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, mes meilleures salutations."

Signature :

Nb