Nos réserves de biodiversité

Le bâtiment nichoir

Un bâtiment reconverti en station d 'accueil et de relâcher d'animaux blessés.

©Jean-François NOBLET

Un bâtiment sans affectation

La station d'épuration de Saint Etienne de Crossey a été démolie lors de son raccordement au réseau d'épuration de la CAPV. Après cette démolition, il est resté un bâtiment couvert de tags et rempli de déchets en ruine en bordure de la Morge. Le Pic Vert a demandé à la commune, propriétaire, de lui confier ce bâtiment qui est entouré d'un pâturage pour en faire un bâtiment nichoir.

Un aménagement nichoir

Après accord de la commune ce bâtiment à été nettoyé et aménagé pour pouvoir accueillir la faune sauvage. Le toit a été végétalisé, des nichoirs ont été installés (chouettes, passereaux, chauves souris, abeilles solitaires), une porte métallique a été posée et le mur de la face sud a été repeint en noir pour effacer les tags et augmenter la chaleur intérieure. Une clôture en bois permet à la végétation naturelle extérieure de ne pas être consommée par les bovins du pré et de recouvrir petit à petit les murs.

Un refuge pour la faune

Ce site sert aujourd'hui de point de relâcher à des animaux blessés qu'il faut habituer à la vie sauvage (des chouettes tombées du nid par exemple). Espèces observées sur le site : chevêche d'athena, fouine, lézard des murailles, surmulot, mésange charbonnière, guêpes maçonnes, campagnol des champs, mulot sylvestre et loir.

Attention : le site n'est pas librement accessible, seulement avec accompagnement du Pic Vert.


© Le Pic vert, 2021, tous droits réservés
Retour au sommet